Mais en réalité, c'est quoi un village du livre ?

 

Le concept a été élaboré en 1964, par Richard Booth, au Pays de Galles, à Hay-on-Wye. Il propose un modèle exemplaire et durable de développement rural et touristique qui a, depuis, déjà été adopté dans de nombreux pays dont la Belgique et l’Allemagne. Selon la définition de Richard Booth un village du livre c’est « l’implantation, dans une agglomération située dans une région pittoresque ou touristique, de professionnels dont l’activité dominante est basée sur le commerce de livres anciens et d’occasion, de gravures anciennes, et de tous les métiers liés à ces objets, tels que relieurs, doreurs, encadreurs, fabricants de papiers, imprimeries artisanales, etc… ».

 

Actuellement, il existe 8 Villages du Livre en France : Bécherel, Montolieu, Fontenoy-la-Joute, Cuisery, La Charité sur Loire, Montmorillon, Ambierle, Esquelbecq. Un réseau des « Villages du Livre européens » existe à ce jour et regroupe 6 villages : Brevevoort (Pays-Bas), Fjaerland (Norvège), Hay-on-Wye (Pays de Galles), Montolieu (France), Redu (Belgique) et Wünsdorf (Allemagne).

 

Ces villages accueillent, dans un cadre rural ou historique, plusieurs dizaines de professionnels du livre. A cela s’ajoute l’organisation de manifestations et d’animations qui permettent à chaque village de rayonner très largement et d’attirer sur place des visiteurs de tous horizons, ce qui entraîne inévitablement des retombées sur la vie culturelle et économique de la région.