LE CHATEAU D'ESQUELBECQ

   Le château d’Esquelbecq a la forme d’un grand quadrilatère flanqué de huit tourelles. Un liseré de pierres blanches le ceinture à mi-hauteur et aurait pour signification la haute puissance des seigneurs du lieu. L’édifice, auquel on accède par deux ponts, est entouré de douves.

     On suppose qu’un premier château en bois a existé dès le 9ème siècle afin de protéger des invasions nordiques mais rien ne prouve qu’il existait à l’endroit actuel. La dernière restauration générale du château date de 1606, date que l’on pouvait lire sur le donjon avant son effondrement. Cette restauration permit de rajouter de nombreuses fenêtres dans les murs dont l’épaisseur dépasse parfois 1 mètre en certains endroits de leur base.

     Le château et ses dépendances ont été inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 24 juillet 1944. En septembre 1984, l’effondrement du donjon suscita la création d'un comité de sauvegarde du patrimoine d’Esquelbecq qui permit le classement de l’édifice en tant que Monument Historique.

Le château d’Esquelbecq ne se visite pas. Mais vous pouvez apercevoir depuis ses grilles : le colombier datant de 1606, le jardin à la française jouxtant un parc boisé, la conciergerie (1590). Sur la place, remarquez l’auberge du château (1615) dont le pignon est orné de signes runiques.